L’affrontement final de la saison a eu lieu mardi 27 mars. Jusque là dernière du classement, notre Equipe de PR se devait d’aller chercher la victoire à domicile pour sauver sa peau.

Face à Génilac, Rémy et Marine indisponibles sont remplacés par Clément et Cécile.

Pour cette rencontre décisive, la peur est laissée de côté au bénéfice de la motivation et des sourires. Bref, la positive attitude.

La rencontre à peine commencée, l’adversaire est complètement sonné après une terrible attaque Fulguro Point By Full Fouillouse.

Franck lors du SH1 gagne en 3 sets (21-14 ; 16-21 et 21-16) après un gros match où il a su allier de belles défenses (comme d’hab), mais aussi de grosses attaques (plus rare).

En SD1, Emeline rapporte son point habituel après une entame de match laborieuse : 25-27 ; 21-11 et 21-10.

En DH, Gaylord fait équipe avec notre jeune joker Clément. Les automatismes ne sont pas longs à trouver. Leur collaboration débute donc par une victoire 21-16 ; 14-21 et 21-12.

3-0 pour le LFDV, cela faisait de longs mois que nous n’avions pas vu ça.

Si l’adversaire redresse la tête en remportant le DD face à notre paire Mélanie/Cécile en 2 sets : 17-21 et 12-21, leurs espoirs ne feront pas long feu face à nos 2 young ninjas du simple.

Mélanie apporte sans trembler le 4ème point qui nous assure au minimum le match nul en 2 petits sets : 21-3 et 21-4.

Puis Thomas, qui ne veut pas être la honte de la famille après la victoire de son frère, ramène à l’équipe le point de la 1ère victoire de la saison 18-21; 21-9 et 21-19.
YESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS !!!

Les 2 défaites en mixte qui suivront sont donc anecdotiques.
Eme et Thomas s’inclinent 17-21 et 10-21 et Cécile et Gaylord perdent très honorablement en 3 sets 17-21 ; 21-18 et 11-21.

Grace à cette belle victoire, l’objectif de la saison à savoir le maintien est atteint !!! La prochaine rencontre ne se jouera pas sur un terrain, mais autour d’une bonne table pour le repas de fin de saison.

Enfin, il est temps pour le capitaine après quelques belles années de services de tirer sa révérence et de laisser place à du sang neuf pour l’an prochain.

Guillaume.

Rencontre de l’équipe CUP à St Joseph le 13 février 2018. Résumé du CAPITAINE BEN

Motivés à bloc pour gagner afin de finir 2ème de la poule, nous partons pour St Joseph armés de notre mascotte.

Romain arrivé sur place le premier pour prendre ses marques, jauge la température, le terrain, le tracé.  Alex le « motive » pour son futur simple alors que son adversaire est déjà en train de s’entrainer (= « Ah oui t’as vu… il place bien… mais ça peut passer…» « Ah oui D7 quand même… » enfin tout ce qu’il faut pour le motiver !)

Après un tour rapide au vestiaire, place à l’échauffement pendant que certains de nos joueurs attaquaient déjà un match entre eux… je ne sais pas s’ils ont compris le concept des interclubs, jouer contre une autre équipe et non pas entre eux. Mais j’ai réalisé que c’était pour déstabiliser l’adversaire !

Place au simple 1 : Romain sort un très bon jeu et met dans tous ses états son jeune adversaire. Malgré ça,  st joseph gagne le 1er set : 24-22. Au 2eme set, c’est pareil : des points très disputés et un match très plaisant. C’est vers la fin que Romain craque en faisant plusieurs points hors du terrain et cela fait gagner son adversaire : 22-20. On récupère un Romain qui a la haine car il passe de peu à côté d’un 3ème set.

Simple 2 : c’est moi qui m’y colle. Le match commence serré jusqu’à 11  et puis après trou noir… je laisse partir le match pour terminer 13-21. Au 2ème set, je me ressaisis et c’est moi qui mène la danse. Je mène 17-11 et là… pareil ! Je mets tout dehors et perds 21-18. Bravo capitaine bel exemple !

Simple 3 : encore un gamin dans la course qui fait bouger notre poêle nationale. Malgré un jeu varié de la part de notre feuillantin, St joseph met en place une routine qui marche assez bien :  2 ou 3 longs et un amortie qui laisse souvent la poêle sur le poteau. Résultat : 17-21 ; 14-21

Simple 4 : place à Alex qui n’a pas encore transpiré et qui a encore tout son potentiel. Il gagne facilement 21-13 ; 21-13

Place au double : je mise tout sur les gagnants du double en P de notre tournoi officiel : « Swif et Seb » et je crois que j’ai bien fait euh… en fait… vu le premier set 6-21…  j’en suis plus si sûr ! Pas le choix : pour le matche nul,  il faut partir sur un 3ème set. Et là, ça y est : ils se réveillent et offrent un meilleur jeu pour enfin gagner mais en transpirant beaucoup car les 2 autres sets furent serrés : 21-18 / 21-19. On se rappellera de la phrase suivant : « Moi je tiens à dire que je suis invaincu EN DOUBLE… »

Dernier double : JohnJohn n’a pas de chance,  il doit jouer avec le Joker Houblon man (je plaisante) ça promet un bon double ! On retiendra la phrase de motivation de John : « Si tu t’excuses en match, je te défonce ! » Allez place au match. Malgré de bons échanges et un changement de jeu à 11, le set  fut serré mais St Joseph a pris l’avant 19-21. Le 2ème set fut plus rapide car le relâchement fut radical : ils perdent 13-21.  

Après une bonne douche…  allons là où l’équipe brille le plus : le 4ème set ! Merci à Saint Joseph qui a bien su nous sustenter, nous désaltérer et nous faire oublier la déshydratation due à nos matchs.

 Interclubs : l'équipe 1 du capitaine Guillaume s'est rendue à St Chamond le 22 janvier 

Lundi 22 janvier, l’équipe 1 du LFDV 42 se rend à Saint-Chamond pour une rencontre qui sent la poudre : défaite interdite sous peine de voir disparaître l’équipe 1 l’an prochain !!!
Bref, c’est avec un peu de pression que nous prenons la direction du gymnase des Berges du Gier.

Les 2 équipes commencent d’abord par faire jeu égal, puisque si Emeline remporte brillamment le SD1 en 2 sets (21-17 et 21-14), de son côté Franck s’incline sur le même score (10-21 et 12-21).

C’est là que ça se corse avec une suite de défaites très difficiles à digérer pour le capitaine :
- Le DH avec Remy et Gaylord s’incline après un long et stressant combat en 3 sets (13-21, 23-21 et 22-24). A la suite de quoi, Gaylord sombrera dans une grave dépression !!! 
- C’est également la défaite pour Mélanie en SD2 (17-21, 21-18 et 15-21) malgré une belle résistance et des points très accrochés.
- Mais également pour Thomas (qui donc n’est pas invincible) qui s’incline comme le double homme 22-24 au 3ème set (11-21, 21-14 et 22-24).

A ce niveau-là (1-4 pour Saint-Chamond), ça ne sent plus la poudre, mais carrément le sapin. 3 petits diablotins viennent alors chuchoter à l’oreille du capitaine : 
- Le premier, tout timide, insiste sur la tristesse de voir ces joueurs échouer de si près
- Le 2ème lui fait remarquer que pour perdre toutes les rencontres qui arrivent jusqu’au 3ème set, les joueurs du LFDV ont un sacré mental de Koala (Oui bon, Koala c’est pas terrible mais je ne voulais pas risquer de poursuite en justice des associations LGBT) !!!
- Le 3ème (le plus sage) lui dit de garder espoir 

Et là, telles les forces rebelles dans Star Wars qui arrivent à résister à plus fort qu’eux, la rencontre prend une tout autre tournure : Mélanie et Marine triomphent en DD : 21-17 et 21-14 au terme d’un match très sérieux et Remy et Marine gagnent le M1 sereinement 21-17 et 21-10. La Fouillouse recolle à 3-4, tous les espoirs sont permis.

Espoirs concrétisés par Thomas et Emeline (encore une fois à 100% de réussite ce soir) qui gagnent le M2.

Le LFDV 42 arrache finalement le match nul et ses espoirs de maintien après une soirée riche en émotions.

Reprise des hostilités fin février à Montbrison.

Rencontre de l’équipe CUP à domicile contre Sorbiers  le 31 janvier 2018. Résumé du CAPITAINE BEN

Résumé des épisodes précédents après la trêve hivernale (comme pour les séries américaines !).

Après 48 mails entre les capitaines pour se dire : « Moi le 16 » « Moi le 23 » « Non je ne peux pas le 23  je n’ai pas mes filles » « Bon le 31 alors ? » « Non le 16 » « Non il y a l’équipe 1… » « Ok alors le 31 ! », nous voici prêts pour accueillir Sorbiers.

J’ai donc motivé mes troupes de façon adaptée : «Allez Lionel ! Tu verras l’équipe de Sorbiers ! Tu verras au 4ème set,  ils sont très bons alors assure ! » « Allez Romain, je te mets en simple 1 : tu verras il n’est que D9 ! ».  Vu que nous avions bien géré le planning des rencontres, nous avions le gymnase juste pour  nous…  alors on a lancé les 4 simples en même temps !

Mon résumé se fera donc aux réactions auditives car je jouais en même temps.

Simple 1 : Romain se lance avec une bonne petite pression car il joue le joueur le plus fort de Sorbiers sur le papier. Le match s’est bien terminé : 21-11 ; 21-15 avec des cris de guerre « ALLEZ ! » de temps en temps qui m’ont fait comprendre qu’il avait marqué un point.

Simple 2 : j’envoie Julien notre joueur de 3 sets sur le terrain car il a raison, il ne vient pas pour rien, il vient pour jouer ! Il perd le 1er set 17-21 avec très peu d’écart de points sur la 1ère partie. Il gagne le 2ème 25-23 dans la douleur. Arrivé à ce stade du jeu, nous accueillons une personnalité dans le gymnase mi-homme mi-bionique : notre ancien Président qui a vu de la lumière et est venu nous encourager. Tous les simples à ce stade du jeu étaient pratiquement terminés. Le 3ème set se déroule comme une finale avec tous les supporters et ce fut un match très disputé mais Julien fait quelques fautes sur la fin du match et laisse échapper la victoire 18-21.

Simple 3 : c’est moi qui m’y colle en affrontant le doyen de l’équipe. Le match fut vite plié car l’adversaire a vite été fatigué. Résultat : 21-12 sur les 2 sets.

Simple 4 : quoi de mieux que de finir les simples avec Swif pour un terrain plus propre que propre ! Malgré une bonne défense de notre feuillantin, son adversaire a bien su trouver les points faibles et les trous sur le terrain. Résultat : 13-21 / 17-21

Attaquons les doubles qui n’ont pas été une grande réussite !

Double 1 : JohnJohn et Seb ont bien su tenir le premier set mais perdent 26-28. Sur le 2eme set, ils ont relâché et à cause de quelques problèmes de communication, ils perdent 21-10

Double 2 : Houblon man est déjà en train de s’excuser pour le match qu’il n’a pas encore fait avec moi. Nous nous élançons pour au moins faire un match nul pour cette rencontre. Nous avons mis un petit moment pour démarrer et le 1er set se finit 15-21. Pour le 2eme set, nous avons renversé la vapeur avec un Lionel enfin dans le match et un Benjamin qui ne mettait pas tout dehors : nous le remportons  21-12. Et là… la catastrophe !  Pour essayer une technique, nous passons en mixte car ils jouaient beaucoup sur Lionel : résultat 12-21. On a des bons coachs, je pense !!!

Nous perdons cette rencontre 4-2

On passe dans la salle suivante préparée par notre extra le petit Nico. Après un bon apéro et de bons échanges (« Passe moi une bière » « Tiens je te file les chips » « Non pas besoin juste le décapsuleur »)  la rencontre se termine dans la bonne humeur.

 Compte rendu du Capitaine ZAG : l'équipe 3 a reçu Firminy le 23 janvier :

Maître Romain, avec son équipe bien placée,
Reçut Firminy comme arrivage,
Maître Dominique, de façon très motivée,
Lui tint à peu près ce langage :
« Hé! bonjour, tu pensais à quelle compo ?
Que tu es joli ! Que tu me sembles beau ! * » 
(* Note de l’auteur : Si ! si ! Il l’a dit…)
Sans mentir, je répondis sans ambages,
Que je n’avais aucune idée de notre équipage.
Coco lança son simple sans faire de bois,
Et remporta une belle victoire avec joie.
Solène commença son duel avec foi,
Pour finalement vaincre sa proie.
Le mixte de Roxane et Romain votre serviteur,
A garanti la victoire de l’équipe pour l’heure.
Apprenez que Solène et Amandine ont mis en déroute,
Le double de Firm qui se tenait sur leur route.
Le double homme était plutôt confus,
En 3 sets, Nico et Dom ont perdu.
Moralité :
Si le corbeau et le renard ont pu avoir leur fable,
Nous avons aussi ce droit indéniable ! 
Firminy nous a ravis par sa bonne humeur,
Et nous les remercions de tout notre cœur.
A cela une buvette bien fournie,
Termina de la plus belle façon mon récit.

Page 1 sur 2

© 2017. LFDV42 création Joomla

Recherche